A la une

Post Top Ad

Post Top Ad

mardi, avril 14, 2020

CORONAVIRUS: 3,2 millions produits par jour, et 5 millions à partir de mardi pour ce qui concerne les Masques de protection covid-19




Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique Moulay Hafid El Alamy a tenu ce lundi une réunion avec une représentation de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) et de l’Association Marocaine des Distributeurs Pharmaceutiques (AMDP). De part et d’autre, plusieurs points restés imprécis pour l’opinion publique nationale ont été tirés au clair. Précisions.
Le ministre de tutelle a notamment annoncé à la suite de cette réunion que « plus de 13 millions de masques de protection contre la pandémie du Coronavirus ont été distribués à ce jour ».
MHE a souligné que le Maroc « produit plus de 3,2 millions de masques par jour », et qu’il commencera à produire, à partir de demain, mardi, « 5 millions d’unités par jour« contre coronavirus .
Il a ajouté à cet égard que son ministère a « décidé de fournir aux citoyens ces masques de protection, en les vendant dans plus de 60 000 locaux de commerce de proximité (épiceries) ».
S’agissant des volumes mis en vente en détails, le ministre El Alamy a expliqué que les boîtes conçues pour 50 et 100 masques de protection « ne seront plus mises en vente« . Le changement en production induisant à la distribution de boîtes de masques contenant 10 unités seulement, « pour mieux protéger les citoyens des risques de contamination », a-t-il déclaré.
Président de la de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM), Mohamed Lahbabi a souligné que « les pharmaciens répondent à l’appel de la patrie d’une manière spontanée et par patriotisme, même si le ministère de la santé ne les a impliqués à aucun moment« .
Il a ajouté que le corps des pharmaciens « est prêt à participer à la distribution des bavettes de qualité, subventionnées et qui coûtent 0,80 centimes de DH ».
C’est également lui qui annonce que le ministère du commerce et de l’industrie « est entrain de voir comment collaborer avec les pharmaciens, de façon à switcher vers les officines (épiceries, et commerces de proximité, NDLR) sans qu’il n’y ait une pénurie dans le marché, vu que l’approvisionnement des officines se fera via les grossistes répartiteurs des médicaments ».
Le porte-parole des professionnels du secteur a également précisé que « les gels hydroalcooliques seront exclusivement délivrés en officine », de même que l’éthanol à 96°.
Ceci dit, Mohamed Hababi a affirmé que d’autres réunions suivront pour mettre en place ces dispositions, tout en rappelant que « les officines ne disposent pas encore des bavettes protectrices subventionnées« .
Source: HESPRESS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad