Rédiger une lettre de candidature spontanée

Share:

Construction de la lettre

1. L’ENTETE 
Vos coordonnées l’employeur doit pouvoir les retrouver s’il souhaite vous rencontrer
N’oubliez pas le N° de téléphone. 
Celles du destinataire : le bon destinataire n’est pas forcément le recruteur, mais celui qui est le plus à même d’apprécier vos compétences
12. L’ACCROCHE 
Cette partie doit être directe. Elle doit capter l’intérêt du lecteur : ne parlez pas de vous, citez des informations que vous avez recueillies, sur l’entreprise, son secteur d’activité, les problèmes qu’elle a à résoudre, les critères importants du poste qui vous intéresse, voire sur le recruteur.
3. LE DEVELOPPEMENT 
Puis donner envie de vous recevoir, donnez des exemples de votre expérience, choisissez ceux qui montrent le mieux ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Quantifiez vos exemples pour leur donner du poids (citez des chiffres, des résultats)
4. LA PROPOSITION DE RENCONTRE 
Sachez qui doit prendre l’initiative, 3 possibilités : 
1• Vous restez disponible pour un entretien ; c’est l’employeur qui vous re-contactera. Ne pas oublier de relancer au bout de quelques temps. 
2• Vous prenez l’initiative en annonçant votre prochaine démarche « je me permettrai de vous téléphoner pour convenir d’un rendez-vous … »
3• Vous proposez une alternative « pouvons-nous nous rencontrer ? je vous propose le….ou le… 
5. LA FORMULE DE POLITESSE 
Utiliser des formules simples et directes. Evitez les formules « paillassons »

Aucun commentaire